Accueil / Les carnets de bioteafull / Nutrition / Inconforts digestifs, comment les éviter ?

Inconforts digestifs, comment les éviter ?

04 août 2023
Nutrition

Environs 50% des consultations en médecine générale et 70% chez le gastro-entérologue sont en rapport avec un ventre douloureux. Cependant le plus souvent, les examens effectués (analyse des selles, coloscopie, échographie) sont négatifs, et les traitements classiques soulagent peu… 

Ainsi, de nombreuses personnes sans cause organique spécifiquement déterminée sont diagnostiquées souffrant du « syndrome de l’intestin irritable » ou « syndrome du côlon irritable ».

Par ailleurs, les contrariétés, les situations anxiogènes, les conditions désagréables au travail, les désaccords conjugaux peuvent engendrer des maux de ventre. Nous savons aujourd’hui que les émotions et le ventre sont intimement liés, on parle même de « second cerveau ». En effet l’intestin est tapissé de 100 millions de neurones et sécrète même un neuromédiateur indispensable au bon fonctionnement du système nerveux, appelé sérotonine.


Les symptômes d’inconforts digestifs

  • Maux de ventre, crampes abdominales, spasmes
  • Ballonnements
  • Gaz abondants gênants
  • Brûlures d’estomac, renvois, reflux
  • Nausées
  • Constipation chronique
  • Diarrhées répétitives
  • Alternance diarrhées/constipation

Ces inconforts au niveau digestif peuvent être causés par de multiples raisons 

  • Le stress et l’anxiété
  • Des repas copieux, difficiles à digérer
  • Manger trop rapidement sans prendre le temps de bien mastiquer
  • Les boissons gazeuses
  • L’abus d’alcool
  • Les intolérances alimentaires ou une la sensibilité aux FODMAPs

Les FODMAPs (Fermentable Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And Polyols) sont des glucides dits « fermentescibles » présents dans certains aliments (comme les choux, les pois-chiches, les lentilles, les poireaux, le blé, certains produits laitiers, les abricots, les cerises, les nectarines, le melon, la pastèque…). Ces sucres sont fermentés par les bactéries du côlon et provoquent les symptômes de ballonnements, gaz, douleurs abdominales, diarrhée, constipation ou alternances.

Vous trouverez dans cet article quelques conseils si vous souffrez d’inconforts digestifs.

Il est recommandé d’éviter :

  • Les repas abondants ou trop riches
  • Les aliments frits
  • Les plats industriels
  • Les boissons gazeuses
  • L’alcool en excès
  • La consommation de chewing-gum (pire sans sucre)
  • Les aliments riches en FODMAP (vus plus haut) pour les personnes qui y sont sensibles et celles atteintes du syndrome de l’intestin irritable

En revanche, il est conseillé :

2. APPRENDRE À LUTTER CONTRE LE STRESS, SOURCE DE PROBLÈMES DIGESTIFS

Se relaxer pour mieux digérer, grâce aux exercices de respiration (ventrale ou de cohérence cardiaque), grâce au yoga (si vous souhaitez vous y mettre, consultez notre article pour débuter en yoga), au Qi-gong, à la méditation, à la lecture ou à la musique.

3. L’ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, UNE ALLIÉE DE TAILLE

La sédentarité est l’ennemi de l’intestin ! Pratiquez le sport qui vous fait plaisir (danse, yoga, vélo, footing…) ou, au minimum, 30 minutes de marche active quotidiennement. L’activité physique stimule la circulation sanguine au niveau du système digestif, ce qui l’active de façon optimale et facilite la digestion. 

Certaines plantes ont des propriétés antispasmodiques intéressantes pour soulager les digestions difficiles :

  • La mélisse facilite la digestion et calme les spasmes.
  • La racine de guimauve apaise les muqueuses intestinales.
  • Le fenouil lutte contre les troubles de la digestion.
  • La menthe poivrée permet de lutter contre les nausées, les ballonnements et les inflammations de l’intestin.
  • La valériane, la passiflore et le coquelicot sont des plantes sédatives pour calmer les maux de ventre liés à la nervosité.

Les plantes agissant sur le foie et la vésicule biliaire vont également aider à une meilleure digestion. Privilégiez le romarin, le pissenlit, le radis noir, l’artichaut, le boldo, la fumeterre ou encore le curcuma.

Toutefois, si les mesures prises pour améliorer la digestion restent sans effet au-delà de 48 heures, consultez votre médecin.


Nous vous invitons à prendre contact avec elle directement depuis son site web. Abonnez-vous également à son compte Instagram pour découvrir des astuces naturelles pour un mieux-être quotidien

Autres articles à découvrir

Composer le petit-déjeuner idéal : Retour aux sources de notre alimentation

Comment combler ses besoins en vitamines, omégas et minéraux par une alimentation saine, équilibrée et biologique ?