Accueil / Les carnets de bioteafull / Santé et bien-être / Lumière sur Anne Canton, naturopathe passionnée

Lumière sur Anne Canton, naturopathe passionnée

12 mai 2023
Santé et bien-être

« J’ai eu un déclic il y a presque 10 ans maintenant, lorsque je travaillais dans le domaine de la presse magazine. Après la mise en redressement judiciaire de la maison d’édition pour laquelle je travaillais (crise de la Presse depuis l’arrivée d’internet), ma motivation d’évoluer dans ce secteur n’était plus là.

J’ai repensé à la remarque d’un ami qui m’avait dit 15 ans auparavant « Anne, que fais-tu dans la Presse ? Je te verrais bien nutritionniste ou diététicienne ! ». Et c’est en cherchant sur internet la différence entre ces deux professions, que je suis tombée sur un article parlant de la Naturopathie. J’en avais entendu vaguement parler, mais sans idée précise à l’époque, en 2013.

Et là, ça a été la RE-VE-LA-TION. A la lecture de cet article, mes poils se sont littéralement hérissés, j’ai ressenti beaucoup d’émotions. J’avais l’impression que cette profession de santé naturelle me définissait, moi et mes croyances les plus profondes.

Depuis ma plus jeune enfance, je suis attirée, de façon innée, par une alimentation riche en fruits et légumes. J’ai toujours préféré les fraises à la tarte aux fraises, l’eau aux sodas ! Ce soir-là j’ai réalisé que je ne tombais jamais malade, et j’ai fait le lien entre l’alimentation et la santé.

Voilà comment je me suis tournée vers la naturopathie. Un désir confirmé par mes proches, pour qui c’était une évidence.

Je me suis ainsi inscrite au CENATHO, l’une des écoles de Naturopathie les plus réputées, basée à Paris. J’ai suivi une formation intensive, en présentiel, sur presque deux ans, qui m’a passionnée.

Une fois le diplôme obtenu, je suis repartie vivre au Pays Basque, d’où je suis originaire, pour me rapprocher de ma famille et de mes amis, et adopter une « Slowlife » proche de l’Océan et de la Nature, moins stressante que la Capitale ! »


« La naturopathie est une discipline qui vise à conserver, restaurer et optimiser la santé.

Elle repose sur une hygiène de vie au quotidien afin de rééquilibrer le fonctionnement de l’organisme.

C’est une médecine traditionnelle préventive, au même titre que la Médecine chinoise ou l’Ayurveda, fondée sur le principe de l’énergie vitale.

La naturopathie vise à maintenir et/ou rétablir la santé globale (bien-être physique, mental, émotionnel…), en permettant à l’organisme de s’auto-régénérer par des moyens naturels :

  • Une alimentation saine
  • Une activité physique régulière
  • Une bonne gestion psycho-émotionnelle

Ce sont les 3 piliers fondamentaux pour être en bonne santé !

Le naturopathe a des outils complémentaires comme l’hydrologie, l’utilisation des plantes, des huiles essentielles, la respiration, la relaxation, différentes techniques de massages…

Véritable éducateur de santé, le naturopathe va donner des conseils personnalisés pour devenir acteur de sa santé.

Il aide à prendre conscience que nos maux, sont les « mots » exprimés par notre corps, qu’il est important de l’écouter et d’apporter des ajustements.

Le naturopathe va rechercher « la cause, de la cause, de la cause » d’un dysfonctionnement, comme disait Hippocrate 450 ans avant JC, plutôt que juste supprimer les symptômes.

Ce que j’aime dans mon métier, c’est de voir les personnes expérimenter les bienfaits d’une nouvelle hygiène alimentaire et ressentir un mieux-être incontestable (digestion, transit, sommeil, énergie…), et me dire qu’ils ne veulent plus revenir à leur ancien mode de vie !

Je prends beaucoup de plaisir dans l’accompagnement des personnes qui viennent me consulter et de les voir se sentir mieux. »

Justement, Anne, beaucoup d’entre nous sont sujets à un problème récurrent de jambes lourdes, qui s’accentue à l’arrivée du Printemps et de la saison estivale.

« Pour les personnes souffrant de ce problème, l’objectif est de retrouver une sensation de légèreté. La naturopathie dispose de nombreux moyens pour cela, notamment pour améliorer la circulation du sang, et aider le corps à évacuer les toxines.

De mon côté, je me suis formée au drainage lymphatique manuel Vodder. Cette méthode est constituée de mouvements circulaires et de pompages, doux et répétitifs, qui a pour but de stimuler la circulation de la lymphe.

  • Soulager les jambes lourdes
  • Réduire la rétention d’eau et la cellulite
  • Détoxifier l’organisme
  • Booster le système immunitaire
  • Améliorer la cicatrisation après des opérations de chirurgie esthétique
  • Plonger la personne dans un état de relaxation profonde, le fameux « état Alpha »

Idéalement, il est conseillé de faire une cure de 10 séances, à raison d’une fois par semaine (voire deux en phase d’attaque, selon les besoins) puis une séance par mois en entretien. La séance dure 1 heure.

Pour soulager les jambes lourdes, terminez votre douche par un jet d’eau froide (en remontant des chevilles vers les cuisses).

Ou mieux, expérimentez « La douche écossaise », qui consiste à alterner eau chaude (15-30 secondes) et eau froide (30 secondes à 1 ou 2 minutes). Cette alternance permet de faire travailler la vasoconstriction et la vasodilatation des vaisseaux pour fortifier le réseau veineux. Une astuce à adapter selon la saison, l’hiver il faut terminer par l’eau chaude, et inversement pour l’été.

En phytothérapie, le marron d’Inde, la vigne rouge, l’hamamélis, le petit houx, le gingko biloba sont des plantes à adopter pour retrouver des jambes légères et améliorer les troubles de la circulation (en tisanes ou gélules).

En application cutanée, l’huile végétale calophylle inophyle est très intéressante pour une meilleure circulation. Comme elle est assez épaisse, je conseille de la mélanger avec une autre huile comme l’amande douce par exemple, pour la fluidifier.

Ses propriétés de tonique veineux peuvent être renforcés en y ajoutant des huiles essentielles spécifiques comme le cyprès toujours vert, le cèdre de virginie, le lentisque pistachier, le pamplemousse, le genévrier, ou la menthe poivrée pour son côté rafraichissant. Attention à l’utilisation des huiles essentielles, il est vivement recommandé au préalable de s’assurer qu’il n’y a pas d’allergie.

En fin de journée, vous pouvez élever les jambes sur un mur par exemple. Avec l’effet d’apesanteur, le retour veineux sera facilité et les jambes lourdes seront ainsi soulagées. Pour les yogis, les exercices de postures inversées comme la chandelle sont excellents.

Le brossage à sec est un très bon outil de drainage lymphatique manuel à réaliser chez soi.

Surélever votre matelas au niveau des pieds, pour un meilleur flux sanguin.

Evidemment adopter une activité physique régulière, particulièrement la marche rapide, la natation, l’aquagym ou l’aqua bike.

Il est évidemment très important de boire de l’eau, au minimum 1,5 L par jour.

A l’inverse, en cas de problèmes circulatoires, il vaut mieux éviter :

Le port de ceintures et de vêtements trop serrés, ou encore des talons hauts.

Les bains trop chauds

La consommation excessive d’alcool, ou de tabac.

Une alimentation trop sucrée, salée, riche en gras

Les sports où l’on piétine sont déconseillés, comme le tennis, le squash…

Les postures assises prolongées ! Il est important de s’activer, de lutter contre la sédentarité.

Si l’on applique tous ces conseils, c’est l’idéal. Evidemment, commencer par juste quelques-unes de ces recommandations avec des changements progressifs, c’est très bien aussi.

Note à vous-même : apprendre à vous écouter, à écouter les signaux de votre corps et à vous accorder du temps pour un bien-être quotidien. »


Nous vous invitons à consulter son site internet. Elle propose des consultations dans son cabinet à Biarritz ou en visio. Vous pouvez également suivre ses conseils sur son compte Instagram

Autres articles à découvrir

Les bienfaits de la marche rapide : un pas vers une meilleure santé

Comment se protéger du soleil ?

Comment débuter en yoga ?